Navigations…

à bord de Guilben et autres bateaux

samedi
7 juillet 2018

19:14

Nous avons perdu nos équipiers !

Isabelle et Jean-Marc ont emmené Damien prendre l’avion à Nantes. Départ 5.00 : réveil difficile à 4.30 pour l’équipier.

Il nous envoie ses impressions :

Désolé d’envoyer si tard mon texte, mais j’étais mort et je n’ai pas pu le faire avant mais le voici.
À l’aéroport, après avoir enregistré mon bagage en soute (je ne sais pas comment cela s’écrit), j’ai dit au revoir à Isabelle et Jean Marc devant le scanner puis j’ai déposé mes affaires sur les caisses permettant d’identifier une anomalie. Mais au moment de reprendre mes affaires, je ne trouve plus ma carte d’embarquement avec ma carte d’identité ! Je cherche de partout mais je ne trouve rien. Je demande alors à un employé de m’aider et il me dit de demander à quelqu’un d’autre. Finalement, un autre employé l’avait et me l’a redonnée et ne m’a pas donné de raison à cette « disparition ». 
Puis j’embarque et m’assois à ma place qui était la première de l’avion. Le vol se passe très bien en compagnie d’un steward humoriste (ex, à l’atterrissage, il a dit aux voyageurs que cela ne servait à rien de freiner avec les accoudoirs!). Enfin je récupère ma valise en soute et retrouve papa qui m’attendait ! 

Voici la trajectoire d’arrivée de l’avion 

Et un zoom lorsque Damien passe près de chez son père !

L’application qui nous sert à faire le suivi d’un vol FlightRadar24

L’après-midi, une balade dans La Rochelle nous fait découvrir quelques curiosités.

Une grille en plein rue pour ne pas oublier que nous sommes dans une ville qui fait beaucoup pour la propreté, l’écologie et la recherche de solutions propres.

Nous découvrons que la mairie – monument somptueux – a brulé en juin 2013. Tout est en chantier ; une exposition est accrochée aux palissades du chantier.

Enfin, à l’approche des Francofolies, les deux tours rendent hommage aux artistes majeurs décédés cette année : Maurane, Higelin et plus loin, Halliday et Jean-Louis Foulquier le fondateur.